Lorsque l’on parle d’acheter un nom de domaine, il s’agit en fait de le réserver, pour une durée maximale de plusieurs années, renouvelable par reconduction de la réservation de votre nom de domaine.
Vous avez une idée, un projet, ou vous avez créé une entreprise. Vous avez envie de créer ou de faire créer par un professionnel un site Web afin d’être vu de tous sur le grand réseau international : Internet. Votre site web devra être hébergé sur un serveur, que vous aller louer chez un hébergeur (il en existe des dizaines, à tous les prix).

Mais pour que votre site existe, il faut lui donner un nom, appelé nom de domaine, qui est en quelque sorte son adresse et qui permet aux internautes de le retrouver sur le grand réseau Internet, précédée de www ou non (à votre choix). Cette adresse est unique, une fois qu’elle est réservée, elle n’est plus disponible.
Choisir un nom de domaine est très important. Il doit être pertinent, le plus court possible pour être facile à retenir. Par exemple : www.oiseauxdeproie.com sera plus pertinent pour un éleveur de rapaces que www.choisirunrapacepourchasserlelievreenplaine.com !

Votre nom de domaine ne devra comporter ni accent, ni caractère spécial, comme les guillemets ou les parenthèses, ni espace. Tous les mots de votre nom de domaine devront être attachés, ou séparés par un tiret ou un underscore (tiret long et bas).
A la fin des noms de domaine, il y a ce que l’on appelle une extension. Vous avez remarqué que tous les noms de domaines n’ont pas la même. Il existe le .com, pour un site commercial ou communautaire, le .asso pour une association, toutes les extensions qui se rapportent au pays d’origine du site Web (.fr pour la France, .it pour l’Italie, .de pour l’Allemagne, etc.). On trouve sur Internet la liste des extensions existantes.

Vous avez choisi un nom pour votre domaine, vous savez quelle extension vous aimeriez y voir associer, mais ce nom de domaine est-il disponible ? N’est il pas déjà réservé par une autre personne ou par une société revendant des adresses aux enchères ? Pour le savoir, il vous suffit d’aller sur le site de l’hébergeur de votre choix pour faire une requête sur le nom de domaine que vous voulez réserver. S’il est libre, il ne vous reste plus qu’à payer (en ligne la plupart du temps) la réservation de votre nom de domaine et y associer ou non un hébergement.

Sinon, vous devrez modifier votre demande, choisir une autre extension, ou aller voir si le nom de domaine est à vendre, en interrogeant les bases de données regroupant les noms de domaines en tapant “who is” dans la barre de recherche de votre navigateur préféré.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *