Ce qui devais arriver arriva, le nom de domaine vtele.com à été récupèrer par une autre compagnie que RemStar, et maintenant on peut voir sur le site une splash page temporaire annonçant la création du site de la Vraie Télé. Donc, au lieu de récupérer le nom de domaine quelques centaines de dollars maximum, V à maintenant créer une opportunité pour une compagnie de créer un domaine solide dans le domaine de la télévision québécoise qui va profiter du trafic type-in de vtele.ca. Le trafic type-in est le trafic créer par les personnes qui tape directement le domaine dans la barre d’adresse de leur navigateur au lieu d’utiliser par exemple un moteur de recherche tel que Google. Et comme le .com est généralement plus utilisé que le .ca, on peut croire que V va perdre de cette façon un nombre important de visiteurs au profit du .com. Dommage que l’équipe de V aie été mal conseillée et qu’il n’est pas pensé à récupérer le nom de domaine. Les nouveaux propriétaires du nom de domaine sont bien québécois et relativement connu sur le web québécois si les informations que j’ai découvertes sur leur identité sont bonnes. Bonne Chance tout de même au nouveau réseau de télévision québécois qui semble bien s’en sortir coté côtes d’écoute, malheureusement je crois que le trafic web est beaucoup plus décevant …

P.S. : On a toujours pas corriger le problème de redirection de tqs.ca qui utilise une redirection 302 au lieu d’une 301, faut croire qu’on est très occupé chez V …

8 thoughts on “Vtele.com – la suite

  • Samuel Lavoie

    hahaha très bien vu pour la redirection 302 (je viens de tester et c’est encore le cas..) vraiment certaines personnes n’ont rien compris au Web et le nom de domaine en type-in. Et encore ils sont chanceux que ce ne soit pas de l’adulte sur vtele.com 😀

    Reply
  • Laurent LaSalle

    Ils semblent avoir du mal a fournir pour le traffic actuel : tu imagines s’ils avaient choisi vtele.com? Moi ce que je trouve bizarre c’est qu’il est rare qu’une entreprise québécoise «dinosaure» ait l’intelligence de se procurer plusieurs noms de domaines pour les rediriger vers leur adresse «clean».

    Par exemple, le site de l’émission C’est juste de la TV (cestjustedelatv.tv) : ils ont ignoré prendre cestjustedelatele.tv et cestjustedelatele.com. Pourtant, TV c’est vraiment anglo comme appellation; personnellement, je regardes la TÉLÉ, c’est comme ça que je le dis!

    Reply
  • admin

    Effectivement il y a très peu d’éducation auprès des décideurs québécois sur la valeur des noms de domaine. L’exemple de Vtélé et celui de Laurent en sont deux très bon. Avoir plus de temps libre je pourrais faire une analyse marketing/seo du site de vtele, je connais moins le coté Dev que Laurent semble bien expliquer sur son blog (http://mesparolessenvolent.com/2009/10/v-tele-analyse-web/). Je ne veux pas frapper sur la tête de vtélé, ils tentent de réanimer un poste moribond qui perdait une fortune, le défi est énorme. Mais, coté stratégie internet, ils se sont royalement planté. Dommage …

    Reply
  • Laurent LaSalle

    Ouais on va attendre qu’ils nous payent pour le faire au complet mettons… ;oP

    Reply
  • argent facile

    Je comprendrais jamais la motivation des domainers, vraiment une dérive du capilatisme

    Reply
  • Samuel Lavoie

    @argent facile c’est sur que faire de la niche “Make money Online” est vraiment pas une dérive du capitalisme loin de là…

    Reply
  • Jean-Claude

    Pourrions-nous dire à monsieur Bureau que le mot “arrêt” est MASCULIN et que les SI J’AURAIS ne sont pas admis dans la langue française.
    Merci

    Reply
  • admin

    Bonne Nouvelle, on dirait que V Télé à lut cet article (ou qu’ils ont engagés quelqu’un de plus compétent) et finalement tqs.ca redirige en 301 vers vtele.ca 😉

    Reply

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *