Pour ceux qui ne le savent pas, je possède plus d’une centaine de noms de domaines (en fait j’approche du 200), ce qui fait de moi un petit domaineur mais un webmasters avec pas mal de sites/noms de domaine. La majorité de mon porte-folio est chez NameCheap, le reste, majoritairement des .ca est chez des petits fournisseurs de noms de domaines canadiens.  Le problème que doit se poser chaque domaineur est : Quel est le maximum de noms de domaines que je peux garder dans mon porte-folio. Ma réponse sera différente de la votre, et c’est normal. Les domaineurs ne fonctionnent pas tous de la même manière et le modèle économique est différent pour tout le monde. Personnellement, je crois pour plusieurs raisons qu’il est mieux de garder un petit nombre de domaines de qualité que de s’éparpiller sur des milliers de domaine. D’un autre coté, en ayant plusieurs milliers de domaines, le pourcentage de chance de tomber sur un acheteur pour l’un d’eux est augmenter. Mais il en va de même des frais de renouvellement.

Mon idée est que sauf exception, chaque domaine doit payer son loyer. l’objectif est donc de développer le nom de domaine pour qu’il rapporte au moins ses frais de renouvellement à chaque année, sois via AdSense ou l’affiliation ou encore tout simplement en le mettant en parking.  Le problème de la majorité des domaineurs est qu’à chaque fois qu’on enregistre un nouveau nom de domaine, nous croyant avoir trouver le Klondike. Il ne faut jamais perdre de vue que le budget est important. Il faut considérer notre porte-folio de nom de domaine comme notre porte-folio d’action en bourse. Le symbole boursier est le nom du domaine et le prix de l’action est le revenu tirés du nom de domaine au cours de l’année. Un bon fichier Excel vous permet de savoir la valeur de vos noms de domaine et ainsi de vous départir de vos investissements qui ne rapporte pas ce qui était prévu. Aussi, cela vous permet de voir quel domaine avec un bon potentiel pourrait rapidement devenir une source de revenu au lieu d’une fuite de capital avec un peu de travail de développement.

Vous ne ferez jamais d’argent avec l’achat et la vente de noms de domaines sauf si vous êtes organisés (ou encore très chanceux). Trouvez vous un système qui vous permet de suivre vos revenues et vos dépenses, et ainsi, tirez un maximum de profit de vos investissements tout en vous débarrassant des poids morts. Vous en sortirez gagnant et vous en garderez dans votre porte-folio que les domaines qui rapportent suffisamment de revenus pour justifier votre intérêt.

6 thoughts on “Gestion de Porte-Folio de Nom de Domaines

  • Alex - SimplementMieux

    Merci pour le conseil. Je me demandais quelles sont les actions que tu fais à minima pour rentabiliser ton NDD et combien de temps tu passes pour cela?

    Reply
  • admin

    Le plus simple et le plus rapide est le parking, mais ce n’est pas tout les bons domaines qui vont faire de l’argent simplement en étant parké. Le mieux est de faire un mini-site et de positionner minimalement le site pour avoir une idée son potentiel.

    Reply
  • Alex - SimplementMieux

    OK merci pour ta réponse, c’est ce que j’avais en tête 🙂

    Reply
  • Louis Durocher

    Tu sais que Google est lui même domaineur. Comment fais-tu? Est-ce que tu fonctionnes avec des identités différentes pour cacher tes schémas de linkbuilding?

    Reply
  • admin

    @Louis Que Google soit domaineur ne lui permet pas plus que personne de voir qui est derrière un domaine anonyme. Donc non, pas besoin d’identités différentes il faut cependant le faire intelligemment, en respectant les règles la majorité du temps et ne pas positionner quelque chose qui ne devrait pas l’être. La meilleure règle selon moi est de ne pas faire passer Google pour stupide et tout devrait aller 😉

    Reply
  • Asia

    Bonjour,

    je vends 3 noms de domaines
    dans le domaine mangas et location de voiture
    envoyez moi un message
    à bientôt

    Reply

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *